samedi 10 octobre 2009

J'étais derrière toi, de Nicolas Fargues


J'ai adoré! C'est un roman ultra facile à lire, mais n'allez pas croire qu'il n'est pas travaillé, bien au contraire.

Voici le résumé d'evene (comme souvent, je suis à fond d'accord avec leur critique) :
C'est dans la trentaine que la vie m'a sauté à la figure. J'ai alors cessé de me prendre pour le roi du monde et je suis devenu un adulte comme les autres, qui fait ce qu'il peut avec ce qu'il est. J'ai attendu la trentaine pour ne plus avoir à me demander à quoi cela pouvait bien ressembler, la souffrance et le souci, la trentaine pour me mettre, comme tout le monde, à la recherche du bonheur. Qu'est-ce qui s'est passé ? Je n'ai pas connu de guerre, ni la perte d'un proche, ni de maladie grave, rien. Rien qu'une banale histoire de séparation et de rencontre.

Sur le mode de la conversation, Nicolas Fargues raconte donc cette banale histoire. Roman ou autofiction déguisée, on s'en fiche un peu, l'essentiel c'est qu'on s'attache à ce personnage, qu'on a envie de savoir ce qu'il va faire, qu'on le sent pris dans un dilemme vieux comme le monde mais dont il est toujours aussi difficile de sortir. Bref, on dévore ce livre comme on boirait les paroles d'un copain qui nous raconte son histoire, et on aurait presque envie de lui répondre de temps en temps et de lui donner des conseils.

A lire, absolument, et par tout le monde!

Aucun commentaire: