jeudi 11 juin 2009

La classe de neige d'Emmanuel Carrère


J'avais découvert Emmanuel Carrère en lisant Un roman russe que j'avais beaucoup aimé. Je me suis donc procuré La classe neige, Prix fémina 1995.

Nicolas part en séjour à la montagne avec sa classe. Ce devrait être un moment de plaisir, mais une menace pèse sur lui. On ignore de quoi il s'agit, mais la tension est palpable tout au long du roman.

La lecture de ce roman est difficile. Non que les qualités littéraires de l'auteur soient à remettre en cause _ au contraire, l'écriture et la construction sont irréprochables; l'histoire est bien menée, on attend la suite. Mais l'œuvre retrace les états d'âmes d'un petit garçon se posant beaucoup de questions, comprenant à demi-mots le danger, perturbé à force de trop penser. Et le coeur se serre face à ces réflexions d'adultes infligées par la force des choses à un enfant.

Bref, le prix Fémina est largement mérité à mon goût, je confirme que j'aime cet auteur, original _ le thème du livre l'est résolument_ et dont le style a néanmoins tout d'auteurs plus classiques: travaillé, recherché et fluide à la fois.

Je vais donc poursuivre la découverte d'Emmanuel Carrère!
Et vous, avez-vous lu La classe de neige? D'autres romans de l'auteur ?

1 commentaire:

Mlle Swann a dit…

Un roman qui dérange par son réalisme, et que j'ai beaucoup aimé, c'est vrai c'est un roman dur mais tellement bien tourné!