jeudi 24 avril 2008

Vous aimez Carrie Bradshaw ?

Plus d'infos sur ce film


Ok ok je suis excitée comme une puce à l'idée de mon week-end à New York (même si je viens de voir qu'ils prévoyaient de la pluie là-bas). QUATRE ans que j'ai pas mis les pieds dans la Big Apple, alors pour me donner un avant goût j'ai regardé pour le Xème fois la BO du film Sex and the City - tiens mais dis-donc peut-être bien qu'il est déjà sorti là-bas??

Et je vous la remets just for fun. Bon j'aurais pu vous mettre des extraits de films de Woody Allen aussi, mais là, vous en conviendrez, c'est plus d'actualité quand même Sex and the City...

Tiens d'ailleurs qui aime, qui n'aime pas cette série ?

Pour tout vous dire moi, je suis pas télé, pas série (j'ai découvert Friends 10 ans après tout le monde).
Bref, je me la pétais un peu 'intello au dessus de toutes ces bêtises' ; et puis ma copine futile, qui à l'époque vivait à Naples et à qui j'étais allée rendre visite, me propose un soir (après une journée de vadrouille pas possible à Pompei - c'est vous dire le choc culturel) de regarder un épisode de Sex and the City pour découvrir. Je fais pfff allez d'accord ok si ca te fait plaisir... Elle m'avait mis la saison 4, "la meilleure" au dire des amatrices. Le visionnage du 1er épisode fut entrecoupé de nombreuses séances de remise à niveau : alors donc Carrie, elle est journaliste, elle a une penderie de ouf, elle alterne entre Chouchou-Aidan et Big (chouchou aussi) ; Charlotte c'est la coinçoss mais quand même elle est attachante; Miranda, c'est la plus décomplexée, elle est avocate ; et Samantha c'est la débridée complet (je crois même qu'elle avait conclu : bon moi je suis Carrie, toi t'es Samantha - quoi, j'étais très libérée à l'époque, mais quand même, après avoir cerné les personnages, je lui ai dit que merci bien mais j'étais quand même pas Samantha, un peu peut-être si elle voulait mais alors mixée avec un peu de Miranda pour les neurones et un peu de Carrie pour la classe. Ce dont, en bonne copine, elle a fini par convenir. Non mais !).

Bref, donc, premier épisode et entrée dans l'univers de Sex and the City. Ca m'ennuyait un peu, par fierté, d'en redemander, mais force était de constater que ça me plaisait bien cette série. On a donc fini par s'enfiler une bonne partie de la saison 4 dans la soirée.

Quelques mois plus tard, on s'installait ensemble à Paris, j'ai pu compléter ma formation, et confirmer mon faible pour une série très futile et très matérialiste... mais tellement distrayante !

Voilà, ce que j'adore maintenant, c'est visionner les épisodes quand je suis toute seule le soir dans ma maison de campagne, que mon homme est loin, que je suis enfouie sous le lit avec mon ordinateur sur les genoux...

Et j'assume.

mardi 22 avril 2008

Décoration, couleurs et bonne humeur

Chaise bois pomme rouge (Dessine moi une maison) - via delamaison.fr

Ca y est, après l'avoir craint, j'en suis desormais assurée : j'ai bel et bien perdu toutes mes données de mon ordinateur. J'ai donc le coeur brisé de savoir que toutes mes belles photos, dont vous auriez pu profiter, ont à jamais disparu.
Et le ciel est toujours si gris. Et je suis toujours aussi (voire plus) fatiguée.

Mais ma mère m'a appris à appliquer la méthode Coué. Donc :

1/ la bonne nouvelle, c'est que mon ordinateur est réparé. Nu comme au premier jour, mais fonctionnel. C'est déjà ça.
2/ ils prévoient une amélioration notoire du temps dans les jours à venir.
3/ je ne dois quand même pas oublier que je pars à New York vendredi pour un week-end, et que j'ai sacrément de la chance
3/ j'ai découvert un site de déco sympa : Delamaison.fr . Dont je vais vous parler.

  • Delamaison.fr, donc
Delamaison est une grande boutique en ligne dédiée à la décoration et à l'équipement de la maison.

D'abord, en vrac, voici pourquoi j'aime ce site (je parle en tant qu'amatrice de déco ET spécialiste du web - puisque vous savez que je bosse dans le web) :

- il y a vraiment plein de catégories : déco, jardin, enfants, meubles, etc. Et plein d'objets : il y a, parait-il, plus de 20 000 références.

- la navigation est claire et intuitive : dans chaque catégorie, il y a des sous-catégories très explicites. Si vous cherchez un objet en particulier, par exemple un soliflore, vous n'avez pas besoin de cliquer 15 fois au hasard pour le trouver (pour le soliflore : décoration -> pour les fleurs, c'est assez intuitif non?).

- En plus, la navigation par objet est doublée d'une navigation par marque. Par exemple, moi j'ai repéré le fauteuil "pomme" (ci-dessus), que je trouve marrant. Dans la catégorie Enfants, je peux donc directement aller voir les autres objets de la marque Dessine-moi une maison. (Oui alors, petite parenthèse : en ce moment, je regarde beaucoup la déco pour enfant. Je sais qu'aucun chantier de chambre d'enfant n'est à l'ordre du jour et que j'ai déjà refait la chambre de ma belle fille et celle de mon beau-fils mais je me dis que ça ne mange pas de pain de glaner des idées à droites à gauche pour les appliquer le moment opportun. Fin de la parenthèse).

- Les photos des produits sont zoomables, c'est un plus

- Et, enfin, même si les toutes les catégories de prix sont représentées, globalement, je trouve qu'il y a des créateurs sympas dont les produits changent d'Ikea, tout en restant abordables (le fauteuil pomme, par exemple 49€ : on aime ou on aime pas, mais c'est original, et ça coûte pas un bras).

Ensuite, évidemment, y a des choses qui sont moins bien selon moi :

- Je n'aime pas trop le nom de ce site, ça fait un peu Castorama ou Lapeyre, alors que c'est plus glamour que ça (attention, j'aime beaucoup Casto et Lapeyre, mais c'est plus bricolage quoi).

- Dans le même ordre d'idée, je trouve que la page d'accueil est un peu fouillie et pas très attirante. Ca fait un peu solderie, alors qu'au fond, il semble y avoir des vrais produits de qualité.

- Globalement, le design du site est un peu vieillot, je n'aime pas ce bleu pale en fond. Ca ne fait pas très distingué.

Voili voilou, dites-moi ce que vous en pensez !

Ramollo


Je suis fatiguée.

Il continue de pleuvoir.

Mon ordinateur perso a planté hier soir, je ne peux plus l'allumer, je crains d'avoir perdu toutes mes photos, et notamment celles de mon maxi-bag home-made dont je suis si fière.

Et Loukoum en rajoute une couche avec son rêve de sable chaud.

Je veux des vacances.
Tiens, ça tombe bien, c'est pour vendredi.

Allez, sur ce, bonne journée hein...

lundi 21 avril 2008

The Body Shop au Club des Créateurs


Quand j'avais 20 ans, je commandais beaucoup au Club des Créateurs de Beauté. J'ai à peu près 15 trousses de toilette Agnes b, reçues en remerciement de mes commandes régulières.
Après avoir à peu près essayé toutes les gammes de produits et m'être rendue compte que finalement, y en avait pas beaucoup qui me convenaient, (sauf les produits capillaires de Jean-Marc Maniatis, qu'ils ont arrêté il y a quelques mois, ce qui bouclait définitivement la boucle), j'avais arrêté. Je continuais de recevoir les pubs et catalogues, version papier et mail, que je balayais du regard vite-fait au cas où.

C'est ainsi qu'hier, comme j'avais un peu de temps et que le courrier du Club des Créateurs commençait par "Frais de Port offerts" (je sais pas vous, mais moi c'est LE truc commercial qui marche à fond : quand les frais de port sont offerts, j'ai 90% de chances en plus de commander), j'ai décidé de feuilleter le nouveau catalogue.

Et bien m'en a pris, car, parmi leurs nouveaux créateurs, deux m'attirent particulièrement :
- Annita Rodick, créatrice de The Body Shop
- Nathalie Charon, créatrice de la marqe BioExigence
  • The Body Shop
Alors, Body Shop, tout le monde connait. Moi j'aime bien. Mais je n'achetais plus rien faute d'une boutique près de ches moi. Je pense donc que je vais faire une petite razzia via le CCB, puisque j'ai 30% de reduc sur tout (en plus de frais de port offerts).
Chez Body Shop, j'aime particluièrement les produits pour le corps, gels douches, gommages et laits. Si fruités, si frais, ça me donne envie de passer des heures dans la salle de bain.
  • BioExigence
Je ne connaissais pas cette marque, mais elle me plait d'avance : certifiée Eco Cert, BioExigence respecte la charte CosmeBio. Très en accord avec mes affinités et la réalité d'une peau devenue ultra sensible suite à une erreur de casting cosmétique...

Voilà, il y a donc des chances pour le Club des Créateurs de Beauté me récupère en tant que cliente fidèle...

Pour découvrir les nouveaux créateurs du CCB, c'est par ici.
Si vous n'êtes pas encore cliente du CCB et que vous souhaitez profiter des réductions, je peux vous parrainer.

Et vous, vous aimez le CCB ?

Edit (14h07)
: alors, y avait baleine sous gravillon ; les 30% de réduc annoncés sont accompagnés d'un petit astérisque, qu'on ne voit pas du premier abord ( ou qu'on ne veut pas voir) et qui mentionne que cette réduction s'applique sur l'ensemble du catalogue, sauf produits bleus. Et évidemment, l'ensemble des produits Body Shop sont bleus... Cela ne m'a pas empêchée de passer commande et d'ici 48h je recevrai un gommage corps et un baume pour les lèvres de Body Shop, ainsi qu'un gommage visage de BioExigence (lui pas bleu). Par contre, frais de port bels et bien offerts. Et, comme j'ai dépassé (de 20 centimes, hihi) la barre des 35€, j'aurais, en plus, le droit à une énième trousse 2 en 1 d'Agnes b. Vive les Créateurs !

jeudi 17 avril 2008

Moi, modèle H&M




Mais où est le printemps ?
J'ai envie de jupettes et de sandales et il pleut desespérément.

Pour contrer la morosité ambiante, j'ai donc décidé de porter, bon gré mal gré, des couleurs pétantes. Une petite virée chez H&M et voilà ma penderie regonflée de quelques T.shirts flashy, plutôt laches, parce que, en plus de couleur, j'ai envie d'air. Et on respire mieux dans des vêtements amples.

Dans le même ordre d'idée, il me faut un jean flare. Parce que, cela ne vous aura pas échappé, si le slim reste toujours in, cet été, c'est le retour en force du pantalon pattes d'eph voire de l'extra large. D'ailleurs, hier, Zaratoustra en parlait ... allez voir, elle explique la tendance en image ici. Et vous verrez, elle parle de jean, plutôt larges certes, mais aussi de couleur.

J'en déduis que mes envies sont dans la tendance (comme de par hasard...).

Les tops et les tuniques larges, j'ai, donc. Mais je n'ai pas encore de jean flare.
Faut dire que c'est la croix et la bannière pour moi de trouver un jean qui m'aille. Rapport au fait que je fais à peine 1,60m et que, mis à part Gap qui a compris qu'on pouvait être petite et potelée et propose donc des hauteurs de jambes différentes pour une largeur de fesses fixe (et large, donc, si vous suivez la tendance), ben tous les autres magasins semblent s'obstiner à me rappeler que je suis petite. Enfin trop petite pour que leurs jeans m'aillent.
Et, vous le savez ou non, y a pas de Gap à Toulouse. (Y a-t-il des Gap en provinces d'ailleurs ?).

Pourtant, ma copine futile, qui, grosso modo, a le même problème que moi pour trouver un jean adequat, m'a dit que la collec de jean H&M était sympa et que je devrais aller y faire un tour. (quand j'ai acheté les t-shirts flashy j'ai pas regardé les pantalons, par habitude - je fais toujours ça, si bien que ma penderie est tout à fait démesurée, je dois avoir 32 hauts pour un bas...)

Donc je dois retourner voir les jeans chez H&M.
Mais j'aime bien, en amont, préparer mes achats sur le net; je suis donc allée faire un tour sur le site H&M (bon, l'autre raison, c'est aussi que j'ai pas très envie de bosser non plus, et que j'aime bien faire des pauses fashion de temps en temps).
Ce site, à la base, je l'aime pas.
C'est chaud pour comprendre la navigation, c'est lent, c'est du flash, t'as juste envie de voir la collec, et t'y arrives pas, tu tombes sur des trucs compliqués, des tendances cachées, faut cliquer et re-cliquer, au final, tu finis quand même par trouver une espèce de magasine téléchargeable, mais bon, tu réalises qu'il y a 3 visuels de fringues H&M et le reste c'est du bla-bla (c'est pas mal en soi, mais quand t'es venue chercher des infos sur la collec de jeans du moment, ça t'agace). Bref, t'as toujours pas trouvé l'endroit où c'est bien classé "les pantalons, les t-shirts, les chaussures, etc."

Et puis, je sais pas comment, je suis tombée sur un module marrant, appelé "Dressing Room" (pour que vous galeriez pas, c'est dans la rubrique 'Inspirations'). Il vous permet de vous créer un avatar et de l'habiller comme vous voulez. Moi qui était mauvaise langue, je dois avouer que j'étais agréablement surprise qu'on puisse modifier la taille et la morphologie de l'avatar. Genre, par défaut, ton avatar est blonde, jeune, grande, mince et à forte poitrine (comme de par hasard aussi), mais tu peux ensuite la faire muer, plus grosse, plus petite, plus vieille même (enfin ils appellent ça "plus mature", c'est plus distingué ^^). Tu peux changer la coiffure, la taille des yeux, du nez, de la bouche, c'est plutôt marrant. Bon au final, quoi que tu fasses à ton avatar, tu restes jolie. Mais quand même, j'aime l'idée.
[NB : avatar, c'est masculin, mais bon je suis une fille et j'ai testé l'avatar nana donc j'ai accordé au féminin, vous m'en voudrez pas d'accord]

Ensuite, on peut choisir ses fringues.
Moi je vous avais prévenus : j'ai envie de large et de couleurs !

Allez, pour faire de vous un modèle h&m, c'est par ici ! (les mecs aussi sont conviés).

Et vous, c'est quoi vos envies en ce moment ?

mardi 15 avril 2008

Tag en images

Steph de blogdestyl , une collègue de la Cream Team, m'a tagguée. Moi ça m'amuse les tags.

Le principe :
- copier le règlement
- répondre aux questions en choisissant une image sur GOO***
- désigner 6 autres personnes en mettant leur lien et en les prévenant!

Allez zou, allons y !
  • Que seriez vous si vous étiez un animal ?
Un papillon
C'est léger, libre, et tout près des fleurs... le paradis!


  • Quelle est votre couleur préférée ?
Le rouge
Globalement, j'aime la couleur, et mes envies varient au gré du temps, mais le rouge, c'est une constante.


  • Quelle est votre boisson du matin ?
Du thé
En fait, mon rituel c'est : d'abord un gros bol de thé noir avec un nuage de lait, ensuite une petite tasse de café, et enfin, une heure après, un thé vert à la menthe (l'ordre est excessivement important; et oui je bois beaucoup...)


  • Quelle est votre nourriture préférée ?
Les végétaux
Les fruits et légumes, quand ils sont bio et frais.
Pour dire vrai, ils rivalisent avec le fromage aussi, mais comme c'est pas toujours raisonnable...


  • Quel est votre objet préféré ?
Ma machine à coudre
Je ne suis pas matérialiste, et encore moins fétichiste, mais en ce moment,ma machine, j'y suis accro.


  • Quel lieu aimeriez vous visiter ?
Le Pérou
En fait y a plein d'endroits que j'aimerais découvrir, mais le Pérou tient le haut du pavé : esprit espagnol, chaleur (ou pas), montagne, nature, tissus colorés... c'est tout cela que ça m'évoque.


Voilà, vous savez tout !
Allez, c'est au tour de Caro, Loukoum, Fanette et Foley... Ca fait que 4, je sais, mais mieux vaut la qualité...

lundi 14 avril 2008

50ème post en vrac


Je n'ai le temps de rien, tout passe trop vite, les week-ends en premier lieu.

Comme c'est lundi et qu'en général, c'est LE jour où on a un peu plus le droit aux posts fourre-tout, je saute sur l'occasion. D'autant que c'est mon cinquantième post ... c'est fou comme le temps passe vite, hein ? (la boucle est bouclée).
  • Côté bricolage
Ce week-end, j'ai démarré plein de trucs, que je vous montrerai promis dès que ce sera fini, peaufiné, parfait et que je serai en mesure de vous les présenter en photo.
Parmi ces petites créa :

- de la customization de T-shirt : j'ai envie de fleur, j'ai commencé à découpé des vieux hauts mités, à rajouter des bouts de tissu fleuri, ça devrait être chouette ... quand ce sera fini et porté.

- une trousse à maquillage : j'ai chopé l'idée chez Claire, qui elle même renvoyait vers une vidéo très bien faite expliquant comment réaliser des trousses avec fermeture éclair. Forcément, la trousse que j'ai faite avec de la super toile cirée transparente-avec-des-fleurs trop hype est un peu de traviole vu que je ne maîtrise pas encore bien la couture de fermeture éclair... Donc je dois faire quelques retouches pour vous montrer dignement le résultat.

- un maxi-sac de voyage sur mesure : c'est MON grand projet du moment. Je veux un sac parfait, pile-poil fait pour moi quand je prend l'avion (voir plus bas), avec une pochette pour mettre mon passeport une bonne fois pour toute et éviter de le chercher trois plombes au moment de l'embarquement, une grande poche pour mettre mon ELLE ( ou Les Echos quand je dois me la jouer femme d'affaire, souvenez-vous), une autre poche intérieure pour mettre le sac en plastique dans lequel on nous oblige à déposer nos quelques crèmes indispensables au voyage. J'ai trouvé le tissu, commencé les doublures, les poches, mais me suis cassé les dents sur l'endroit dédié au ELLE. Mais je vous rassure, une petite insomnie cette nuit m'a permis de trouver la solution ... Y a plus qu'à l'appliquer.
  • Côté campagne
Après les salades il y a un mois, les carottes, les haricots, les oignons et les poireaux la semaine dernière, j'ai planté ce week-end 20 pieds de tomate et 10 de courgette. De quoi me gaver tout l'été et faire des conserves de sauce tomates bio pour les bolognaises de l'hiver... Ca y est, maintenant, j'ai plus qu'à arroser, laisser faire le soleil et regarder pousser !

J'ai aussi tondu la pelouse avec le super tracteur-tondeuse et failli péter pour de bon la courroie de distribution, et donc bien failli me faire engueuler par l'Homme ... mais bon, c'est comme lui avec sa poussière : je l'ai bien pardonné vu que j'ai compris que l'intention était bonne, donc il était obligé de me renvoyer l'ascenceur et ne pouvait que se dire "déjà qu'elle tond la pelouse, je vais pas en plus lui reprocher de faire sauter la courroie" (d'autant qu'elle ne sait même pas ce que c'est que la courroie, la pôvre...).
  • Côté balade
Ca va venir. Ouf, j'en peux plus là.

- Ce week-end, je vais fêter les 60 ans de mariage de mes grands-parents. Honnètement, à l'heure du pacs et des divorces à gogo, ça m'épate.

- Et le week-end d'après, youhou, je vais à New York les amis ! C'est bien pour cela que je dois avoir fini mon sac parfait, dont j'ai prévu de me servir certes pendant le voyage, mais également pour ma séance shopping à Manhattan...

- Ensuite, j'embraye sur une petite semaine de vacances, histoire de mettre tout ça à plat et en posts.

Et voilà, on sera déjà en mai. Je vous le dit ma bonne dame : le temps passe beaucoup trop vite.

Et vous, des vacances au programme ?

jeudi 10 avril 2008

Me estan jodiendo

C'est ma nouvelle injure.

Comme on a décidé à la maison de parler un peu plus espagnol, deuxième langue maternelle de l'Homme, toutes les raisons sont bonnes à enrichir mon vocabulaire.

Hier après-midi, donc, fort énervée par tout un tas de choses au boulot, j'ai demandé à l'Homme de me donner une expression équivalente à "Ils me cassent les c***" (expression que j'adore en français d'ailleurs, je sais, c'est pas féminin pour un sou, mais que voulez-vous, c'est mon côté garçon manqué). Non pas que je veuille insulter mes collègues ouvertement, ni en français, ni en espagnol d'ailleurs; non, c'est plutôt pour me défouler moi toute seule, en marmonnant des trucs que personne de comprendra vraiment (je l'espère). Il m'a donc appris "Me estan jodiendo".

Sauf que l'insulte a bien failli se retourner contre lui, le pauvre.

Je rentre à la maison, plutôt contente d'en avoir fini avec cette journée pourrie. Il est parti faire son footing. Toutes les fenêtres de la maison sont ouvertes, je demande à ma belle-fille pourquoi, elle me répond "Ben monte, tu vas voir". Comme le chantier en cours est la chambre d'amis (souvenez-vous), je me dis qu'il a dû commencer l'enduit à la chaux et donc voulu aérer. Je monte, non, l'enduit n'est pas fait (aucun reproche jusque là, puisque c'est moi qui suis sensée le faire). Par contre, la chambre a désormais une porte ; grande évolution : jusqu'à présent, il n'y avait qu'un rideau. Ca parait rien de faire une porte, mais en fait, quand les dimensions ne sont pas standards, c'est galère. Donc je félicite intérieurement mon Homme qui a pris son courage et ses compétences à deux mains pour faire la porte, son encadrement, les gonds, etc. Un petit coup d'oeil me permet de voir qu'il manque juste la poignée (un détail au regard du boulot déjà fourni, mais que voulez-vous, je ne peux pas m'empêcher).
Ok, très bien, la porte est faite, mais ça ne m'explique toujours pas en quoi cela impliquait d'aérer la maison entière.

Je rentre dans la chambre, et là, JE COMPRENDS : pour poser l'encadrement de la porte, il a du tronçonner des briques (oui, on est à Toulouse, le matériaux traditionnel, c'est la brique rose - à ne pas confondre avec la brique du ch'nord beaucoup plus foncée hein). Des briques qu'on tronçonne, ça fait plein plein plein de poussière. Une poussière très très très fine. Qui colle aux bronches. (Donc plus on aère, moins on risque d'en avaler.)

Mais qui colle aussi à tout le reste, et notamment :
- au lit, sur lequel sont posés mes nouveaux petits coussins faits de mes mains il y a si peu de temps,
- à la commode de ma grand-mère, unique bien de valeur que j'aie apporté en dot dans cette demeure,
- à l'étagère que je viens juste de refaire (et que je dois vous montrer bientôt), et dont j'ai recouvert les planches d'un tissu blanc cassé, devenu rosâtre,
- aux livres posés sur ladite étagère, livres dépoussiérés minutieusement la semaine dernière,
- et à tout le reste : le sol, les lampes, le radiateur.
Tout est recouvert d'une fine couche de brique pilée. Je suis dépitée.

Je sens bien que les larmes me montent aux yeux : mais pourquoi diantre n'a-t-il pas au moins mis un plastique de protection sur l'étagère et le lit ?
Pour faire passer ma colère et bien répéter tout ce que je vais lui dire dès qu'il aura passé le pas de la porte, je prends l'aspirateur et commence à réparer les dégâts.
Une demi heure plus tard, il rentre (transpirant et glamour à souhait) et déboule comme un fou dans la chambre en s'écriant "T'as vu ma chérie j'ai fait la porte !" (Vous savez, comme un gamin qui pour la première fois à réussi à faire ses lacets tout seul - là, je commence déjà un peu à flancher)
Il poursuit : "Mais ne nettoie pas je pensais que j'aurais le temps de le faire avant que tu ne rentres" (là, non, je refuse l'excuse : il est 20h30, il pensait peut-être que j'allais rentrer à minuit du taf??? Mais qu'importe, je sais déjà que je ne vais pas l'engueuler comme je le prévois depuis 1/2heure. Grrr, quelle faiblesse)
Et finit "Allez, pour me faire pardonner (il a bien compris quand même qu'un truc clochait), je t'emmène au resto".
Bon, sur le principe, je lui ai quand même dit qu'il aurait pu protéger un petit peu au moins, il m'a dit oui-ma-chérie-je-t-aime et finalement je l'ai définitivement pardonné.

Ce matin, nouveau petit contre-temps.
6h45 : Réveil
7h35 : Départ de la maison, pour déposer ma belle-fille au lycée après avoir fait un crochet pour récupérer une de ses copines.
7h50 : Arrivée devant le lycée
8h00 : coup de fil de l'homme "Hum, je crois que j'ai laissé mon porte-feuille et mes clés dans ton sac à main hier au resto et là je dois partir à l'aéroport" (il me semblait bien lui avoir dit qu'il devait penser à les récupérer parce que je risquais de les garder)
8h15 : retour à la maison, nouveau départ (comme il s'en va pour 2 jours, je lui ai rien dit parce que ma devise c'est : ne jamais se quitter brouillés, on ne sait jamais)
9h00 : arrivée au boulot, par chance, pas de bouchons sur le périph. (bon ca fait quand même 2h15 que je suis débout...)

Zen, soyons zen. Et n'oubliez pas, si vous êtes d'un tempérament plus véhément que moi, l'insulte se conjuque : "Me estas jodiendo"!

Et vous, vous êtes aussi faibles que moi avec l'élu(e) de votre coeur ?

mardi 8 avril 2008

Mes CD cartes de voeux

C'est pas que j'ai rien à vous dire, au contraire j'ai plein de potentiels posts dans la tête, mais il me manque d'un peu de temps pour les finaliser, préparer les visuels, etc, pour en faire quelque chose de correct.

Donc j'en profite pour faire un petit retour en arrière (à l'époque, mon blog n'était pas né), et vous parler de mes cartes de voeux 2008. L'avantage, c'est que les voeux, ça revient chaque année, et donc que l'idée reste d'actualité, même début avril. Et puis le principe est réutilisable pour d'autres occasions que les voeux de fin d'année.

L'idée, je l'ai piochée dans le Marie-Claire idées de l'hiver 2007. Le principe de la démarche : prendre de vieux CD et les habiller de tissus, boutons, papiers, strass, etc.
A l'arrière du CD, coller un aimant pour que le CD-carte puisse être accroché sur le frigo de Mamie.

J'avais choisi des motifs plutôt vieillots, principalement issus de kits de papier pour scrapbooking (thème "voyage" avec des faux vieux tickets de métro, des fausses vieilles étiquettes de voyages, etc.). J'avais également fait l'acquisition de 2 rouleaux de papier "plastifié" collant (je ne sais pas comment ça s'appelle, ca fait un peu un effet lino vous voyez et ça s'achète dans les grandes surfaces), l'un rose à fleurs et l'autre à carreaux rouges, effet 60's garanti. Ensuite, au gré de mes envies, j'ai rajouté du papier découpé, du raffia, des vignettes, etc.
Pour pouvoir écrire des mots doux, j'avais découpé des carrés dans du Canson vieux rose, et procédé à une petite encoche dans le bas pour y caler le CD.

Globalement, j'étais assez contente du résultat.

L'ennui, c'est que, pour les aimants, j'avais poussé le bricolage jusqu'à récupérer les aimants offerts avec les pots de yahourts ou autres produits alimentaires, les découpant même pour en avoir le bon nombre.... Et ce n'était pas une très bonne idée puisque la moitié des CD envoyés ne tenaient finalement pas sur lesdits frigos...
Faut bien apprendre.

Je pense que je renouvellerai l'utilisation de ce principe, avec d'autres motifs et d'autres thèmes, l'idée est renouvelable à l'infini.

Vous en pensez quoi ?

lundi 7 avril 2008

Journal des femmes : la maison de...

Crédit photo : Le Journal des Femmes (la maison de Vanessa)

Chaque semaine, je reçois la newsletter du Journal des Femmes, dans laquelle une rubrique m'intéresse particumièrement : La maison de...

Cette semaine, j'aime beaucoup la maison de Vanessa, dont la déco est très épurée, tout en blanc et beige. De l'extérieur aussi, la bâtisse me plaît, cossue, imposante, et c'est pour cela que j'ai choisi d'en mettre une photo.

Je me suis un peu attardée sur la rubrique, et suis tombée sur une maison d'un autre genre, mais qui vaut de détour : celle d'une femme, Emmanuelle, qui rêvait de vivre dans un château de princesse. La maison d'Emmanuelle me laisse pantoise. Un homme peut-il vivre là-dedans?
Pour vous donner une idée, voici un petit aperçu de la pièce préférée d'Emmanuelle, la salle à manger :

Crédit photo : Le Journal des Femmes (la maison d'Emmanuelle)

Sans rire, vous vous voyez manger à cette table tous les jours?
Moi, clairement, non.

Allez, c'était juste un exemple parmi tant d'autres. Pour celles qui aiment la déco, allez donc faire un tour dans cette rubrique. Même si je n'aime pas tout, ce sont souvent des maison dans lesquelles les propriétaires se sont beaucoup investies, on sent bien qu'elle correspondent à des rêves, et c'est cela qui me plaît avant tout.

jeudi 3 avril 2008

Balade dans le Lot et giboulées de printemps

J'ai passé le week-end dernier chez des amis à Figeac, dans le Lot. Le timing était parfait étant donné que ma peau, quelque peu malmenée, avait besoin de se mettre au vert.

Le dimanche après-midi, nous sommes partis faire une balade dans la vallée du Célé, un endroit très original à quelques kilomètres de Figeac. Le Célé est une rivière qui prend sa source dans le Cantal et se jette dans le Lot.

La balade consistait à monter sur les falaises, puis à suivre la crête, qui traverse un joli hameau, pour enfin redescendre via le joli petit village d'Espagnac.

Une fois sur la crête, le paysage est vertigineux. Le temps grisâtre ajoutait au côté mystique de l'endroit.


En contre-bas, l'abbaye de Marcilhac.


Alors que nous sommes partis sous le soleil, nous avons vite été rattrapés par la pluie, d'abord fine, puis qui s'est transformé en orage, nous obligeant à nous abriter dans le hameau, désert en cette saison.

Le gros de l'orage passé, nous avons continué, sous la pluie toujours, et toujours seuls au monde...


Redescendus de la falaise, nous avons retrouvé une végétation plus classique, avec tous les arbres fruitiers plus ou moins en fleur.




Témoin du temps cahotique d'un mois de mars exemplaire, le ciel qui hésite entre nuage noir et éclaircies, sur le chemin du retour.


Un joli week-end, tout en douceur !

mercredi 2 avril 2008

Cream Team : un package chocolaté

Après la crème au pamplemousse de Forest People, je vous avais annoncé ici que j'avais reçu le deuxième test de la part de la Cream Team : un ensemble très chocolaté composé de trois produits :
- Une tablette de chocolat au lait "Macaron" de Lindt
- Un gel douche Chocolat de Sephora
- Un sucre effervescent de Sephora , toujours au chocolat.

Voici donc mes impressions :
  • Le chocolat Macaron de Lindt
Gourmand certes, mais je dois avouer que je préfère de loin le chocolat noir. Donc là, l'enrobage de chocolat au lait ne correspondait pas complètement à mes goûts. Cela dit, l'effet macaron est réussi. Si ce chocolat existait en version "noir de noir", je me pâmerais, c'est sûr.
  • Le gel douche chocolat de Sephora
Deja, j'adore le design du flacon, on a envie de le mettre à l'horizontal pour y poser des boules de savon... Bon, après, j'avais une espèce de réticence : je ne suis pas une damnée du chocolat. La femme chocolat, ce n'est pas moi du tout, je ne me suis jamais enfilé une tablette de chocolat d'un coup. Un carré avec mon café, that's all : j'adore, mais ca me suffit. Donc l'idée de me doucher avec du chocolat, moyen. A l'essai, je n'ai pas réussi à me débarasser de cette réticence. Par contre, pour les amatrices de chocolat, l'odeur est là, donc vous devriez aimer. La texture est crémeuse, agréable, rien à dire de ce côté là.
  • Le sucre effervescent au chocolat de Sephora
Là, décue. Ca ne sent presque rien, et je n'ai pas vu la différence dans mon bain.

Voili voilou pour mes impressions.
En gros, c'est plutot parce que je ne suis pas une chocolate-addict que je n'ai pas apprécié au plus haut point ces produits. Néanmoins, ma belle-fille de 15 ans a sauté sur l'occasion pour s'approprier le chocolat (enfin feu le chocolat) et le gel douche. Rien n'est perdu donc !

Pour voir les commentaires de toutes les cream-teameuse sur cet envoi (toutes n'avions pas exactement les mêmes produits chocolatés à tester), c'est par ici.

Et vous, le chocolat ?

mardi 1 avril 2008

Pschitt magique ... ah ah ah!

Je m'en vais vous conter une histoire absolument fantastique, au sens propre du terme, avec des êtres qui changent de peau, qui muent, qui font peur et tout et tout.

Le contexte : j'ai besoin de me nettoyer la peau avec de l'eau (sinon j'ai l'impression qu'elle n'est pas vraiment propre). Depuis plusieurs années, j'utilisais le gel nettoyant Normaderm de Vichy. Le mois dernier, pour changer, j'ai essayé la nouvelle mousse purifiante dermo-apaisante de La Roche Posay, que j'ai beaucoup aimée : la texture est chouette, la peau ne tire pas, le rapport qualité-prix est donc plutôt positif. Comme mon flacon était presque vide, je m'en vais à la parapharmacie pour m'en racheter un, sauf que, pas de bol, rupture de stock.

Comme de par hasard, à côté de la parapharmacie y a un Sephora. J'y rentre, et puis je m'arrête devant le Pschitt Magique , un truc de fou semble t'il.

Voilà ce que dit Sephora :

Pschitt Magique Nouvelle Peau
Ce micro peeling agit en 30 secondes chrono pour transformer, jour après jour, le grain de peau : plus jeune, plus lumineux, plus lisse. Fine et douce, sa formule mousse au Micropeeloff X3® et aux extraits botaniques, nettoie la peau en douceur, fait fondre les cellules mortes et donne à la peau la capacité de se régénérer de l’intérieur. Sans grain, sans acide glycolique, sans savon, à pH neutre.
Conseils d'utilisation : Appliquer tous les jours sur la peau sèche (non humide). Masser légèrement et laisser agir quelques secondes puis rincer à l'eau. Pour tous types de peaux, même les plus sensibles.

Ca a l'air plutôt incroyable, vous ne trouvez pas? En plus c'est marqué que c'est adapté aux peaux sensibles, donc normalement pas de problème de réaction à craindre. C'est pas bio-bio à fond, mais quand même y a plein de fleurs dans la composition donc je m'arrange avec mon éthique pour me convaincre que quand même ce n'est pas un produit si chimique que ça.

Je finis par l'acheter. 28 € quand même les 150 ml, c'est pas donné-donné, mais c'est marqué que ça dure 2 mois (par contre, non précisé si c'est dans le cadre d'une ou deux utilisations par jour). Donc finalement, ça va encore.

Le soir je l'essaie.
Ca casse pas trois pattes à un canard mais ça fait un effet frais.

Le lendemain, je continue, matin et soir.

Le troisème jour, j'ai une peau pas terrible. Genre un peu granuleuse. Je me dis ça doit être les hormones. Ou la mauvaise nuit que je viens de passer (dès que je dors mal, je suis grise et moche).
Bizarre quand même. Ca, c'est le vendredi.

Samedi matin, je me réveille avec un visage un peu rouge. Bon je ne m'affole pas, je fais quand même une première hypothèse concernant le Pschitt magique, et décide de ne plus l'utiliser (au moins le temps que ma peau redevienne normale).
Il fait beau, je prends mon petit café au soleil (il va m'assécher tout ça en deux-deux, me dis-je) sur ma nouvelle table en fer forgé.

Mauvaise option. Je crois que je fais carrément une allergie. Genre crise d'urticaire. Sur le visage voyez vous. Imaginez ma tête. Je devrais commencer à pleurer, mais me rassure : je me dis que c'est le week-end (normalement en tête à tête avec mon chéri, bon, il va peut être avoir envie de s'éloigner un peu quand même vu ma tronche), que donc pas de regards à affronter au bureau. Allez, je prends ça pour un signe : ma peau dit non aux cosmétiques chimiques et a besoin de se mettre au vert.

Je finis quand même par aller à la pharmacie pour acheter un anti-staminique oral (contre les allergies donc), un gel apaisant genre pour les piqures de moustique, ainsi qu'un brumisateur d'eau Avène, "apaisante et anti-irritante", et dont je me barbouille toute la journée.
Le soir, j'ai les joues toute rouges, je commence vraiment à me demander si je ne vais pas finir ma vie rougeaude comme ça. D'autant que le lendemain, ce n'est encore pas joli-joli.

J'ai poursuivi mon traitement à l'eau thermale jusqu'au lundi soir (RTT bénie).

Aujourd'hui, ça ne fait plus allergie mais quand même j'ai la peau toute rêche, c'est bizarre. Entre temps, j'ai reçu ma crème au pamplemousse bio que j'avais commandée sur internet, et je semble la supporter.

Bref, ça me fait un peu flipper cette histoire : est-ce que je serais en train de basculer dans la catégorie "peaux sensibles"? Je devais déjà jongler avec deux problématiques très distinctes (la fin de l'acné adolescente et le début des rides ^^), me voilà donc avec la tare de la sensibilité en plus?... Quel malheur.

Dans tous les cas, je dois le dire : je ne suis pas certaine que cette 'allergie' soit due au Pschitt magique. Parce que j'ai aussi fini des pots de crème la semaine dernière (bon pas très vieux, mais quand même). Donc ça peut aussi être ça.
En attendant je ne l'utilise plus, et je vais racheter la mousse de La Roche Posay (par prudence).

Et vous, vous utilisez le Pschitt magique? Vous en pensez quoi?
Vous avec déjà eu des allergies?