lundi 3 mars 2008

Bienvenue chez les ch'tis !

Samedi soir, sortie ciné avec mes deux beaux-enfants chéris. Les ch'tis s'imposaient, évidemment, la principale raison étant que j'avais très envie d'aller voir ce film, étant moi même une fille du Nord (mais sans l'accent). Ensuite, ben, c'est un film "tout public", donc j'étais sûre de ne pas commettre d'impair d'éducation ...

Le seul petit hic, ce fut pendant les pubs avant le démarrage du film : une pub un peu débile pour un resto je crois, avec Emmanuelle Béart et Franck Dubosc, lequel déclare, pour emballer sa belle : "Si ta femme te tient la main à la St Valentin, vivement la Ste Marguerite". Evidemment, l'ensemble de l'assemblée se gausse, sauf mon beau fils blanc-comme-la-neige, qui me regarde et me dit J'ai rien compris. Je lui ai répondu (avec le rouge aux joues) : Heu, pas grave c'est un peu bête tu sais. Sauf que le lendemain, il est revenu à la charge, et donc, en bonne belle-mère qui apprend la vie à ses petits (pourquoi leur père est pas là dans ces moments là, hein?), je lui ai donné un petit indice (Alors, cherche une rime qui irait avec Marguerite et qui est assez nulle pour faire rire bêtement tout le monde), et, quelques minutes plus tard, il s'est écrié : CA Y EST J'AI TROUVE (c'est plus facile que les tables de multiplication j'te jure).
Bref, voilà, tout est motif à leçon de vie...

Trêve de plaisanterie, revenons aux Ch'tis; pour ceux qui débarquent, voilà le synopsis d'allo ciné :

Philippe Abrams est directeur de la poste de Salon-de-Provence. Il est marié à Julie, dont le caractère dépressif lui rend la vie impossible. Pour lui faire plaisir, Philippe fraude afin d'obtenir une mutation sur la Côte d'Azur. Mais il est démasqué: il sera muté à Bergues, petite ville du Nord.
Pour les Abrams, sudistes pleins de préjugés, le Nord c'est l'horreur, une région glacée, peuplée d'êtres rustres, éructant un langage incompréhensible, le "cheutimi". Philippe ira seul. A sa grande surprise, il découvre un endroit charmant, une équipe chaleureuse, des gens accueillants, et se fait un ami : Antoine, le facteur et le carillonneur du village, à la mère possessive et aux amours contrariées. Quand Philippe revient à Salon, Julie refuse de croire qu'il se plait dans le Nord. Elle pense même qu'il lui ment pour la ménager. Pour la satisfaire et se simplifier la vie, Philippe lui fait croire qu'en effet, il vit un enfer à Bergues. Dès lors, sa vie s'enfonce dans un mensonge confortable...


Et très honnètement, on a passé un super moment. Pas de longueurs, le film est certes assez prévisible tant il repose sur des clichés, mais le traitement est frais, et servi par de chouettes acteurs (bon moi, perso, j'aime juste pas trop Zoe Felix, je la trouve un peu gnangnan, mais elle n'est pas censée faire rire dans ce film) : Dany Boon et Kad Merad évidemment, mais aussi Philippe Duquesne, Line Renaud, Michel Galabru ou Patrick Bosso + Anne Marivin, alias Annabelle, qui est plutot chouette avec son accent du ch'nord. Les personnages sont vraiment attachants, et, même si les traits de caractères sont un peu caricaturaux, on retrouve quand même largement l'esprit du Nord dans ce film.

Bref, un vrai bon moment ; ça ne m'étonnerait pas que ça devienne un film culte dont on retienne quelques passages par coeur.
Les enfants ont vraiment aimé (même s'ils avaient parfois, en bons sudistes, du mal à comprendre les répliques).

Je recommande donc, ça met du baume au coeur !
Le site officiel du film, très bon-enfant également, c'est par ici

Et vous, vous avez vu le film? Vous avez aimé?

2 commentaires:

fanette a dit…

Pas encore, mais je vais y aller !!!

Loukoum 1ère a dit…

Pas vu mais je me disais que c'était plus à louer en DVD un soir d'hiver... Mais si tu dis que c'est bien, je trainerai peut-être l'homme au cinoche ;-)