mardi 22 janvier 2008

Lignes de faille, de Nancy Huston

Voilà un roman que je recommande chaudement.

La quatrième de couv dit :
"Entre un jeune Californien du XXIe siècle et une fillette allemande des années 1940, rien de commun si ce n'est le sang. Pourtant, de l'arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les séismes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente."

Ce roman s'apparente à une saga familiale à l'envers, chacune des générations étant représentée par un enfant de 6 ans : d'abord Sol, en 2002; puis son père Randall en 1982; Sadie sa grand-mère dans les années 60 ; et enfin Erra, l'arrière-grand-mère, en 1944-45.

A travers les mots de ces enfants, on découvre page après page la genèse de cette famille tourmentée, dont l'histoire, la petite, recoupe la Grande. De la Californie à Israël, du Canada à l'Allemagne, les migrations racontent toutes, à chaque génération, les vestiges de l'époque nazie.

Nancy Houston revisite donc un thème largement rebattu. Pourtant, la parole donnée aux enfants apporte un éclairage nouveau, à la fois caricatural et extrèmement sensible, où les mots simples et tout justes évocateurs, parviennent à expliquer 60 ans d'histoire contemporaine.

Pour en savoir plus sur Nancy Houston, cliquez ici

Aucun commentaire: